Le salarié co-auteur de sa formation : le rôle déterminant de l’entreprise

06 Nov
le-salarié-co-auteur-de-sa-formation-qual-rôle-pour-l-entreprise

Actualité

 

La réforme de la formation met le salarié au centre du dispositif. Le salarié est désormais “co-auteur” de sa formation. Si cela signifie qu’il est libre d’inventer son parcours, l’entreprise a assurément un rôle à jouer pour l’informer et l’accompagner.

Dans sa vie professionnelle, se remettre sans cesse en question est devenu une vraie nécessité. Il est en effet rare à présent de conserver le même emploi toute sa vie. Se former et gagner en compétences relève aujourd’hui de la responsabilité de chaque salarié. A présent, le salarié a directement accès à différents dispositifs tels que la formation continue, la VAE (validation des acquis et de l’expérience), le bilan de compétences, pour agir sur ses compétences.

Dans ce nouveau schéma, le rôle de l’entreprise est essentiel. Elle doit mettre à la disposition des collaborateurs les ressources pour les aider à faire le « meilleur choix ». Avant de partir en formation, les collaborateurs doivent en effet être bien au clair sur les raisons de leur choix de formation. Il doivent aussi être accompagnés dans la construction de leur « environnement d’apprentissage ». Se former, c’est suivre un apprentissage pour atteindre un objectif que le collaborateur soit connaître.

Par ailleurs, il n’y a pas de formation réussie sans concertation préalable entre le manager et son collaborateur. Pour un résultat optimal, le comportement et l’implication de l’encadrement sont déterminants. L’enjeu aujourd’hui est d’accompagner les salariés pour qu’ils deviennent co-auteur de leur apprentissage. C’est-à-dire qu’ils soient capables de conduire par eux-mêmes leur parcours d’apprentissage tout au long de leur vie. Pour cela, il est nécessaire de remettre « l’apprenant » au cœur du système de formation. Ce n’est pas seulement : “tu t’inscris sur l’appli, donc tu te formes !”. “Co-auteur de sa formation”, cela signifie que la personne construit elle-même son histoire de formation. Elle n’est plus dans un schéma déterminé où elle suit un cycle, un parcours commun à tous. Elle est libre d’inventer son parcours.

Pour que ce nouveau modèle se développe, il est nécessaire d’accompagner, d’aider les personnes à naviguer dans cette nouvelle ère de la formation. Des outils existent. Il est indispensable de communiquer plus largement sur ces outils et le façon de les mobiliser.

Au sein d’AB Serve Group, nous avons opté dans un premier temps pour l’élaboration d’un catalogue de formations. Sa vocation est non seulement de présenter les programmes de formation disponibles, mais aussi plus largement, l’information et la mobilisation de tous les acteurs de l’entreprise autour de la gestion des compétences et de ses outils..